Le collagène, un allié sous-estimé

0

Le collagène est une protéine vitale qui compose les tissus du corps et sert de support à l’organisme tout entier. Le corps a la capacité de produire ce collagène, mais dès l’âge de 25 ans, sa production diminue. C’est avec l’âge que les conséquences de cette diminution apparaissent. Le cartilage articulaire s’amincit, le tonus musculaire diminue, la peau perd de sa tonicité et devient flasque, les ongles deviennent plus cassants et les cellules et organes plus fragiles.

Le collagène est composé d’une chaine d’acides aminés qui joue un rôle fondamental pour la santé articulaire et la flexibilité des tendons et des ligaments. Le corps compte sur l’alimentation pour obtenir une quantité suffisante d’acides aminés pour produire le collagène. Les acides aminés assurent la production de nouvelles protéines nécessaires à la régénération, l’élasticité et la cohésion des tissus conjonctifs, tous composés de fibres de collagène.

Quel est le rôle du collagène ?

Le collagène est nécessaire à la cohésion des tissus et des organes; il tient les structures de notre corps ensemble. Il offre le tonus, la résistance, l’élasticité et la souplesse aux tissus conjonctifs qui servent de soutien et de protection à notre corps.

Ebook SECHE en MUSCULATION


Apprends enfin à réaliser une sèche en musculation avec cette méthodologie en 10 étapes !

Corgenic

crossfit
Dans quelle partie du corps retrouve-t-on le collagène ?

Le collagène est présent dans les os, les tendons, les ligaments, la peau, les cartilages, les yeux, le foie, les poumons, les artères, les reins, les cellules, les cheveux, les ongles et le placenta. Il compose plus de 80 % des tissus conjonctifs du corps et un tiers des protéines de l’organisme.

Quels facteurs nuisent à la production du collagène ?

La mauvaise alimentation, le manque d’exercice, le stress, la pollution, la consommation excessive ou à long terme de médicaments chimiques, le tabac, l’alcool ainsi que le processus naturel de vieillissement peuvent tous nuire à la production de collagène. Ces facteurs affectent directement la façon et la capacité de production de nouvelles protéines ou acides aminés servant à former le collagène. Lorsque notre corps est affecté par ces facteurs, une plus grande quantité d’acides aminés est requise pour qu’il accomplisse normalement ses fonctions vitales et conserve une bonne santé.

Que se passe-t-il lorsque le corps produit moins de collagène ?

Un manque de collagène entraine la fragilisation des tissus conjonctifs. Les cartilages, les tendons, les ligaments, les os, les muscles, la peau, les yeux, les cellules et les organes du corps sont tous affectés par cette carence.

evolution

Les os

Les cellules osseuses forment des lamelles de collagène permettant aux minéraux de se fixer dans les os. Lorsque ces cellules produisent moins de collagène, les os deviennent moins résistants et, avec le temps, ils deviennent plus poreux et fragiles et peuvent facilement se fracturer.

Le cartilage

Le cartilage est composé de plus de 70 % de collagène. Le cartilage fait partie des articulations, qui lui sert d’amortisseur de choc et facilite son mouvement. Sans une production adéquate de collagène, l’intégrité du cartilage et la protection des articulations sont impossibles. La santé des cellules qui composent le cartilage est assuré par une production suffisante de collagène. Lorsque les cellules qui le composent se détruisent, le cartilage se détériore, les os de l’articulation peuvent frotter l’un contre l’autre. Le résultat : douleur, raideurs et difficulté des mouvements de l’articulation touchée.

structure-du-muscle

Les muscles

C’est le collagène dans les tissus conjonctifs des muscles qui permet aux cellules musculaires de s’adapter aux changements mécaniques. La diminution de la production de collagène favorise les microtraumatismes musculaires et cela provoque un délai de cicatrisation. Les fibres nerveuses intramusculaires sont affectées, il en résulte alors une baisse du seuil de tolérance à la douleur. La masse musculaire aide l’organisme à mieux métaboliser les graisses et les sucres. Le manque de production de collagène entraine la diminution de la masse musculaire maigre et favorise l’augmentation de la masse adipeuse.

structure tendon - ligament

Les tendons et ligaments

Les tendons servent de soutient et stabilisent les articulations. Lorsque la production de collagène est insuffisante, la structure et la force des tendons deviennent fragiles. Cela occasionne un mauvais fonctionnement de l’articulation et augmente la possibilité de blessures.
Les ligaments assurent la bonne mobilité des articulations. Lorsque les tissus collagèneux qui relient les os entre eux deviennent fragiles par un manque de production de collagène, les dommages et blessures tissulaires peuvent se produire.

peau_collagene-960x540

La peau

La peau à la capacité de se renouveler en permanence, mais lorsqu’il y a une diminution de la production de collagène, les fibres de collagène qui composent les différentes zones de la peau perdent leur résistance, tonicité et élasticité. La peau devient plus sèche, rugueuse, molle; et des rides, ridules et vergetures apparaissent. On observe aussi que le contour des yeux s’affaisse et que disparaît l’apparence de jeunesse.

Où le trouver ?

Comme nous l’avons vu, le collagène est une protéine essentielle à notre organisme pour son bon fonctionnement.  Le problème est que nous n’en trouvons que très peu dans notre alimentation actuelle. D’autant que la fabrication du collagène fait intervenir de nombreux nutriments, vitamines, minéraux, acides gras, qui manquent souvent dans l’alimentation industrielle et de mauvaise qualité moderne.

À noter que les aliments les plus riches en collagène assimilable sont des produits peu consommés aujourd’hui, bouillons de gras, tripes, rognons, fond de veau, os, articulations… On ne consomme que les parties dites nobles des animaux ! Il est toutefois possible d’en trouver facilement sous forme de compléments alimentaires.

oméga 3

Pourquoi utiliser du collagène ?

  • Limiter les blessures 
  • Guérir les tendinites
  • Limiter les courbatures
  • Améliorer la récupération

Facebook Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire