Les 8 plus grosses erreurs pendant un régime

0
gras vs abdo

Les 8 plus grosses erreurs pendant un régime

Si vous avez du mal à mincir ou si vous avez essayé de perdre du poids, sans succès, cet article pourrait bien être celui qui va vous permettre réussir à atteindre votre objectif.

Une absence de plan

On vous l’a déjà dit, mais c’est la priorité numéro un pour parvenir au succès utile. A moins que vous possédiez des gênes d’exception, vous devez prendre le temps de planifier et préparer vos repas de la semaine.

Vous devez choisir si et quand vous vous autoriserez un ou deux repas de plaisir en fonction de ce que vous avez mangé dans la semaine. Une ou deux fois par semaine, trouvez une ou deux heures pour cuisiner les aliments qui vous permettront d’atteindre vos objectifs, en prenant en compte les déplacements, réunion et fêtes. Achetez des snacks et compléments adaptés à votre emploi du temps.

Si vous pensez ne pas avoir le temps de préparer tous ces repas, sautez la séance suivante et mettez-vous aux fourneaux. C’est indispensable, le fait de sauter une séance n’aura sans doute aucun effet sur la composition corporelle, au contraire d’une semaine d’alimentation normale.

 10153799_558490224258441_1445947436_nUne réduction trop agressive des calories avec ralentissement du métabolisme

Quand on commence un régime, on va souvent trop loin et trop vite. Soudain, on supprime 500 à 1000 calories ou même plus de l’apport quotidien.

Cela peut mener à une perte de poids rapide, surtout les première fois que cette stratégie est employée. Ceux qui ont un métabolisme naturellement rapide et conservent facilement de la masse musculaire peuvent obtenir d’excellents résultats, mais ils représentent l’exception, et non pas la règle.

Non seulement une baisse abrupte des calories provoque de gros problèmes de faim incontrôlable au début du régime, mais chez la plus part des gens ayant un métabolisme normal ou plus lent et qui ne sont pas naturellement musclés, la stagnation arrive plus rapidement que nécessaire, et peut provoquer la perte d’un ratio beaucoup plus élevé de muscle par rapport au tissu adipeux.

Retenez donc ceci : ne diminuez pas trop rapidement les calories, et contentez-vous de viser la perte de 500 g ou 1 kg par semaine, maximum.

5-dieting-mistakes-you-must-avoid-graphics-1Ne pas suivre les progrès

La quasi totalité de tous les bodybuilders ou fous de fitness obtenant de bons  résultats mesurent constamment leurs progrès. Cette pratique se base sur le concept irréfutable qu’en cas d’échec, les choses ne risquent pas de s’arranger si l’on persiste à continuer sur la même voie. La manière dont on brûle les calories change, tout comme l’appétit et la réaction de l’estomac après un repas. Il est impossible de conserver les mêmes ratio de calories et macronutriments tout au long d’un régime, il faut les suivre et les ajuster.

Montez sur la balance, sortez le centimètre et prenez une photo par semaine au réveil, le même jour. Si vous avez perdu trop de poids, augmentez les calories, et si vous n’en avez pas assez perdu, diminuez-les.

 Image1Se peser à différents moment de la journée 

Pesez-vous toujours au même moment de la journée, dans l’idéal le matin après être allé aux toilettes. Le poids peut connaître des fluctuations de 2,5 kg, et même plus, tout au long d’une journée normale. Avec la manipulation du régime et de l’hydratation. Ce chiffre peut doubler et même tripler.

Pas de programmation de l’apport en glucides 

 Il  vaut mieux consommer les glucides quand le fonctionnement insulinique est optimal ou que le taux de glycogène est au plus bas, ou pour améliorer la performance pendant l’effort.

Prenez-les au réveil, juste après l’entraînement ou environ cinq heures avant la séance afin de les mettre à disposition du tissu musculaire, qui en aura besoin pendant un exercice intense d’une durée courte ou moyenne. Si vous êtes en phase minceur, vous devez éviter de saturer votre système d’importantes quantités de glucides avant la séance, car le corps les utilisera au lieu de puiser dans le tisseur adipeux.

Juste avant votre séance un repas ou shaker pauvre en glucides et à teneur moyenne en protéine/acides aminés est une collation pré séance appropriée et pourrait stimuler la fonte adipeuse.

 20-dumb-mistakes-fitness-models-make_graphics-6Se laisser aller à avoir faim 

Certaines personnes n’ont jamais faim. Elles peuvent sauter un repas, ou passer cinq heures sans manger, puis faire un repas composé de viande et de légumes tout à fait correct. Cependant, la plupart des gens réagissent différemment. L’un des plus importants facteurs d’abandon d’un régime est la faim, et c’est pour cela qu’il est conseillé de faire six collations par jour. Vous serez alors moins susceptible de connaître des fringales incontrôlables et qu’il est donc plus facile de dire non aux tentations.

Faire des repas copieux

L’augmentation de la taille des portions, le fait de sauter des repas et la consommation de repas moins nombreux, mais plus copieux, semblent fortement associés à la crise de l’obésité.

Les repas plus copieux ont tendance à provoquer des fluctuations plus importantes de l’insuline, de la glycémique et donc sans doute de l’appétit. Pour simplifier à outrance, ils étirent l’estomac et encouragent la surconsommation. Une caractéristique de l’obésité est un estomac distendu.

Faites donc quelques repas copieux par-ci par-là, mais prenez des portions raisonnables la plupart du temps.

 5-dieting-mistakes-you-must-avoid-graphics-3

Ne pas prévoir de repas plaisir 

Repas plaisir, entorse, peur importe : il faut en faire. Certains préfèrent respecter leur programme et éviter des aliments “défendus” de peur de se gaver pendant quatre jours consécutifs, mais on risque d’avoir le sentiment de passer à côté de bonnes choses et de ne jamais se faire plaisir.

Un repas plaisir stratégique permet de retrouver le on cap quand à l’enthousiasme est en berne. Autre avantage, les réserves de glycogène étant chroniquement faibles pendant un régime, une portion de sucres rapides les renfloue sans épaissir le tissu adipeux.

De plus cela permet de relancer votre métabolisme et d’éviter la stagnation.

footing

A retenir 

Planifier, diminuer les calories de manière raisonnable, suivre et évaluer, programmer, contrôler la faim et éviter les repas copieux, sauf quand vous vous récompensez vos efforts avec quelques repas plaisirs bénéfiques chaque semaine.

Facebook Commentaires

commentaires

Laisser un commentaire